L'Úpreuve du labyrinthe

L'épreuve du labyrinthe

Mircea Eliade

Entretiens avec
Claude-Henri Rocquet


Du jeune yogi dans l'Himalaya à « l'Einstein de l'histoire des religions », quel est le sens du chemin ?

Claude-Henri Rocquet interroge dans cet ouvrage Mircea Eliade, et de leurs entretiens surgit un monde fascinant : l'enfance roumaine et l'Inde, Tagore et Brancusi, Paris en 1945, Bachelard et Jung, Chicago et la jeunesse hippie, Allan Watts et Castaneda, l'amitié de Cioran et de Ionesco, ces deux autres « Roumains de Paris ».

Nulle part ailleurs, Eliade n'a dévoilé avec autant de clarté les ressorts secrets de sa vie et de son œuvre. La présence d'un poète, écrivain et essayiste de la taille de Claude-Henri Rocquet, cet autre voyageur du sacré, a fortement stimulé Eliade à aller aussi loin que possible. Ces entretiens nous font découvrir le visage de celui dont l'être intérieur se trouve à la frontière entre l'histoire des religions et la littérature, la philosophie des religions et la culture, le monde moderne et le monde ancien, la science et la sagesse. Ce qui frappe aussi dans L'épreuve du labyrinthe c'est l'actualité de l'œuvre d'Eliade. Elle indique un chemin pour faire face à notre monde si trouble - celui du sacré. « [...] le sacré n'est pas un stade dans l'histoire de la conscience, c'est un élément dans la structure de la conscience. [...] Le sacré n'implique pas la croyance en Dieu, en des dieux ou des esprits. C'est [...] l'expérience d'une réalité et la source de la conscience d'exister dans le monde », nous dit Eliade.



Editions du Rocher, Monaco, 2006

Mer 12 jan 2011


sommaire